mercredi 29 mars 2017

Droit de réponse (presque) imaginaire du conseiller Pradel à l'article précédent

Je m'appelle Michel Pradel et je n'ai jamais Ă©tĂ© sollicitĂ© par monsieur le maire de Penestin pour ester en justice , ni pour le PLU, ni pour embĂȘter ces respectables  personnes de l'association Autre Regard.
Nous sommes Ă  Penestin, sans aucun prĂ©jugĂ© et accueillons avec affection tous ceux qui  vont et viennent , visiteurs ou non . 
Je suis conseiller municipal depuis 2014. J'ai toujours Ă©tĂ© fidĂšle Ă  monsieur Baudrais . Si j'ai attaquĂ© en justice le blog "Penestinlittoral" c'est uniquement parce que ma famille a souffert terriblement des allĂ©gations mensongĂšres d'un individu qui instrumentalise la libertĂ© d'expression .Je n'ai pas de leçon Ă  recevoir en cette matiĂšre, je suis  Charlie avec Brio ( un de mes amis )  mais aussi avec monsieur Baudrais .
Nous avons instauré le "(vivre) ensemble (à) Penestin demain" mais pas avec tout le monde , cela va de soi !
Dans l' entretien que j'ai  accordĂ© au blog "Penestinlittoral" , l'intervieweur rapporte des propos tronquĂ©s  ; Je n'aurais jamais fait appel de la dĂ©cision de justice quant Ă  la condamnation partielle de l'auteur du blog . Je respecte trop la justice mĂȘme si je considĂšre , et j'en ai le droit , qu'elle s'est bien trompĂ©e en refusant de l'assommer comme je le demandais . vous rendez vous compte ? je n'obtiens que 500 € de dĂ©dommagements ? comment voulez vous que j'aide, ne serait ce que mon fils ,qui n'est qu'avocat d'affaires ?
En plus , les juges m'ont refusĂ© la publication, aux frais du blogeur , du jugement dans la presse locale ! c'est honteux , je suis victime et " je dois me coucher , mĂȘme si cette position me convient  bien !" ....

VoilĂ  , je suis triste  pour notre commune . Nous avons la chance d'avoir un maire qui conduit les affaires   de la commune avec brio (non, pas mon ami, lĂ  ) , mais bon, pour les affaires judiciaires , c'est une autre affaire , n'est ce pas  ?
L'amer Michel ( qui ne perd pas sa tchate ).



lundi 27 mars 2017

Interview ( presque) imaginaire du conseiller Pradel

-Bonjour   monsieur le conseiller 

Bonjour, mais appelez moi Michel !


-Vous avez conseillĂ©  monsieur le maire( vous ĂȘtes avocat Ă  Angers) d'aller en cassation pour le PLU et pour exiger un droit de rĂ©ponse Ă  l'association Autre Regard et dans les    deux cas , vous avez perdu !
Le Maire ne va-t-il pas  vous Ă©couter un peu moins , dorĂ©navant ?

-Nous avons  aussi gagnĂ© contre le blog "penestinlittoral" !

-Pas entiĂšrement , et il y a appel de son auteur, donc le jugement est suspendu .

-C'est vrai , mais de toute façon , je comptais faire appel pour les Ă©lĂ©ments pour lesquels il a bĂ©nĂ©ficiĂ© d'une relaxe . Et puis , il est restĂ© un bon moment sans rien Ă©crire , preuve qu'il Ă©tait utile de l'attaquer, et nous espĂ©rons bien confirmer en appel !  lĂ  aussi ce sera jugĂ© encore Ă  Angers , lĂ  oĂč j'exerce !

-Oui, mais dans cette procĂ©dure , c'est vous mĂȘme qui attaquez , cela n'est pas une opĂ©ration de la municipalitĂ© !

-Oui , mais je mĂ©langeais les deux, bon cela a rĂ©ussi en partie ! puisque l'on voit bien que ce jugement n'a choquĂ© personne et qu'il est restĂ© lui-mĂȘme discret sur sa condamnation .

-Dire de vous que vous ĂȘtes un avocat "sulfureux " ou un " lascar" , seraient donc des termes "injurieux" ?  Quant Ă  la "diffamation " , c'est surtout grĂące Ă  une question de procĂ©dure , il n'apporterait pas de preuves ou plus exactement , ses "preuves" auraient Ă©tĂ© refusĂ©es Ă  cause d'un dĂ©lai de procĂ©dure dĂ©passĂ© ?

-Peu importe , vous n'avez pas Ă  critiquer une dĂ©cision de justice ,  il a Ă©tĂ© condamnĂ© pour injures et diffamation publique , je vous le redis , j'ai confiance pour l'appel , nous allons le faire taire !

-Il reste que vous vous ĂȘtes Ă©garĂ©s , le maire et vous  , dans deux autres procĂ©dures . Vous n'avez pas exagĂ©rĂ©  au sujet  de l'association "Autre regard "?  demander 3000 € Ă  une petite association sans grand moyens ?

-Oh, vous savez , pour "Penestinlittoral" j'avais demandĂ© 5000 € et 2500 € de dommages et intĂ©rĂȘts ! et il est seul  pour rĂ©unir l'argent , lui .MĂȘme si les juges m'ont accordĂ© bien moins .

-Et pour Autre regard, vous allez faire appel ? 

-Je vais le proposer au Maire mais c'est difficile , parce que l'on a aussi perdu sur la procédure ...

-Merci pour cet entretien .

  

vendredi 24 mars 2017

les maux de la majorité

Ainsi , donc , le maire de Penestin ( et ses godillots surtout adjoints ) , voulut contraindre une timide association  Ă  rendre gorge , financiĂšrement parlant ;
car cette association, et son "autre regard", eut la malencontreuse idĂ©e d'Ă©crire dans son petit journal  des articles critiquant les mauvaises orientations de la municipalitĂ© ! 
Que diable !  dire que cette commune n'est qu'une fabrique locale d'un Ă©niĂšme  ghetto  social de vieux (en EPHAD  ou en lotissement)?
 Notre maire, bien Fillon sur les bords , se sent outragĂ© dans sa dĂ©fense de la vĂ©ritĂ© ( enfin, la sienne...) !
Dans le futur bulletin municipal , il répond ( encore) au "mot de l'opposition ".

C'est la seule fois en 22 ans que je diligente une requĂȘte !( ah , donc c'est bien lui et non ses godillots, alors ?)
Ce recours n'a comme motif que de relever un acte de dĂ©sinformation qui porte atteinte Ă  la commune et Ă  moi-mĂȘme (sic)( enfin surtout Ă  lui mĂȘme visiblement )

Cette demande de droit de réponse a bien pour objet de rétablir une vérité historique (sic) diantre !
  
Il me semblait  par ailleurs impossible ( en toute morale (sic)) de me servir du bulletin ( municipal) pour exprimer ma position.  Ben tu le fais Ă  chaque fois Ă  la suite du mot de l'opposition , comme ici,encore !)quant Ă  la "morale", arrĂȘte d'imiter ton" parrainĂ© "!

Et il ( en) rajoute  ; Je n'ai pas Ă©tĂ© vexĂ© mais surpris par un tel acte de dĂ©sinformation.C'est cette outrance qui m'a amenĂ© Ă  dĂ©poser un recours . Et lĂ  , il devient confus  ; je remercie Dialogue et action de m'autoriser une rĂ©ponse dans ce bulletin ( lequel ?).

En dispensant des leçons de dĂ©mocratie ( comme ton pote Fillon ?) , Dialogue et action fustige les rĂ©actions soi-disant totalitaires(sic!) de la municipalitĂ© .C'est en parfaite injustice que la mairie solliciterait la publication d'un droit de rĂ©ponse dans les colonnes de sa publication Ben, c'est ce que vient d'affirmer la justice ! ( c'est vrai que tu pensais tellement gagner comme ton conseiller procĂ©durier Pradel  te l'avait vendu )
Quant Ă  tes  conseils de mĂ©ditation antique ( encore du Pradel dans le texte ), d'information pertinente , d'honnĂȘtetĂ©  intellectuelle ,monsieur le maire, ne te plonge  pas  dans le ridicule mĂȘme s' il ne tue pas . "ArrĂȘtez la dĂ©sinformation!"je suis entiĂšrement d'accord ...

Extrait du futur bulletin municipal

mercredi 22 mars 2017

Tel est pris qui croyait prendre !

Le Maire de notre commune n'aime pas la contradiction ! c'est un secret de polichinelle et mal lui a pris de gaspiller l'argent de la commune en procédure judiciaire .

En Janvier dernier et entrainant sa bande de godillots du conseil municipal , il traĂźne en justice l'association "Autre regard" car elle refusait un droit de rĂ©ponse du maire considĂ©rant que leur propos tenu dans leur petit journal n'Ă©tait qu'une simple expression sur les affaires communales ; 
Le maire n'Ă©tant absolument pas mis en cause directement .

En fĂ©vrier dernier , le jugement Ă©tait mis en dĂ©libĂ©rĂ© . 

Le jugement rendu déboute la commune pour plusieurs raisons de procédure mais aussi de fond .

Elle qui demandait une somme de 3000 € Ă  la petite association , est condamnĂ©e Ă  la somme de 800 €  Ă  verser Ă  "Autre regard" . 

jugement complet Ă  lire ici

vous n'avez pas le droit de dire ce que je n'aime pas entendre